Menu
Accueil
Ile-de-France : 22.600 postes à pourvoir dans les travaux publics d’ici 2024

Ile-de-France : 22.600 postes à pourvoir dans les travaux publics d’ici 2024

Cet article du Parisien paru le 11 décembre explique comment Katalyse, et notamment Cécile Collot, consultante manager, a pu estimer des besoins en recrutement atteignant les 68.000 emplois dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics (22.600).

La construction de nouvelles infrastructures pour les futurs Jeux olympiques de 2024, la construction d'un nouveau terminal à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, s’ajoutent aux besoins générés par les 8 tunneliers pour la construction du supermétro du Grand Paris express. Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour relever ce défi qui impactera d’autres régions car moins de 50% des salariés du BTP qui travaillent en Ile-de-France n’y résident pas.

Extrait : Les Jeux Olympiques, les futures lignes de métro et le nouveau terminal de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle sont aussi le rendez-vous de l'emploi. Selon la préfecture de la Région Ile-de-France, qui dévoilera aujourd'hui une étude prospective, il faudra créer 22.600 emplois dans le domaine des travaux publics d'ici à 2024 pour réaliser les chantiers dans les temps.

Entre 1.800 et 5.000 nouveaux postes par an. Par travaux publics, il faut entendre les gros chantiers issus de commandes publiques. De l'ouvrier de voirie à l'ingénieur, la palette de métiers est large et concerne tous les niveaux avec ou sans diplôme. Pour parvenir à 75.700 emplois en 2024, il faudra en créer 22.600, dont 6.000 pour remplacer les départs en retraite (15% des salariés ont actuellement plus de 55 ans)...

travaux publics